Accueil / Actualités / Editez pour plus de collaboratif 2/2

Editez pour plus de collaboratif 2/2

06/03/2017

L’édition en ligne permet d’aller plus loin en matière de collaboratif. Ainsi, plusieurs utilisateurs peuvent participer à la réalisation d’un document en ligne. Il est désormais possible de travailler à “plusieurs mains” en temps réel. Ainsi, les feuilles de calcul (Excel), les supports de présentation (Powerpoint) et les documents texte (Word) sont modifiables par plusieurs personnes en même temps.

Vers de nouveaux usages

image03L’utilisation de l’édition collaborative “synchrone” ouvre la voie à de nombreux usages pour les élèves et les enseignants.

L’académie de Caen a réalisé un vade-mecum des usages pédagogiques du numérique dans lequel on trouve de précieuses informations sur l’utilisation de l’écriture collaborative :

“Les situations d’écriture collaborative ou de préparation d’une tâche à plusieurs ne sont pas nouvelles mais sont revisitées par les outils numériques, qui permettent :

  • l’immédiateté de la communication et du partage de la production (outils : e-mail, chat, commentaires…) ;
  • la démultiplication des espaces/temps de travail ;
  • …”

Plusieurs approches et modalités de travail sont possibles avec les élèves :

  • Plusieurs groupes de 4 ou 5 élèves sont constitués. Chaque groupe élabore une note sur une thématique donnée,
  • Plusieurs élèves peuvent travailler sur un support de présentation d’un exposé en simultané, un premier élève ajoutera des photos, l’autre éditera les titres…
  • Un groupe succède à un autre, il poursuit le travail du 1er sur le même document,
  • Un document est projeté grâce à un vidéoprojecteur, il est corrigé en direct par plusieurs élèves,
  • Un élève édite un document et son enseignant l’annote au fur et à mesure.

D’autres approches de rédaction collaboratives sont disponibles dans ce dossier proposé par Canopé.

Dans le domaine administratif, plusieurs enseignants peuvent utiliser un document en simultané pour définir l’organisation d’un voyage avec un tableau partagé par exemple.

Vous avez utilisé l’une ou l’autre solution, faites-nous part de vos idées et ou remarques en utilisant ce formulaire (cliquez sur le lien pour y accéder).